COTE D'IVOIRE HYGIENE POLITIQUE

Les dignes leaders de l'Afrique noire

 

 

Nelson MANDELAGBAGBO Laurent

 

                                              Nelson MANDELA

Bienvenue sur votre site de l'hygiène politique ivoirienne. Nous le voulons comme une plateforme qui traitera de la vision nouvelle de la politique en Cote d'Ivoire. On parlera de la politique africaine et de son évolution. Certains points de cette politique seront discutés en forum.

Ceci est votre page d'accueil. Vous pouvez l'éditer (ainsi que le reste de votre site) depuis votre manager.                                          Laurent GBAGBO

Ensuite, vous pourrez créer vos pages (qui doivent être classées par catégories) et activer les mo dules (livre d'or, album photos, forum, sondage, ...) que vous souhaitez mettre en place sur votre site. Thomas SANKARA-KWAME NKRUMAH-Felix HOUPHOUET BOIGNY-Patrice LUMUBA-DIALLO TELLI-SEKOU TOURE-SAMORY TOURE

  •  

Thomas Sankara a légué aux génrations futures la verve et l'énergie de l'espoir, l'emblème de la probité et la conscience historique de l'inaliabilité de la lutte contre toutes oppressions.

KWAME Nkrumah (21 septembre 1909 à Nkroful, Ghana - 27 avril 1972 à Bucarest, Roumanie) est un homme politique indépendantiste et pan-africaniste ghanéen qui dirigea le Ghana indépendant en tant que Premier ministre de 1957 à 1960 puis en tant que président de 1960 à 1966.

L'Almamy Samory Touré (ou Samori Touré), né en 1830 à Miniambaladougou, dans l'actuelle Guinée, décédé le 2 juin 1900 au Gabon, fut un souverain et un combattant contre la colonisation française en Afrique de l'Ouest 

Patrice Émery Lumumba[1] (né le 2 juillet 1925 à Onalua, Congo belge - assassiné le 17 janvier 1961 au Katanga) est le premier Premier ministre de la République démocratique du Congo de juin à septembre 1960. Il est, avec Joseph Kasa-Vubu, l'une des principales figures de l'indépendance du Congo.

Patrice Émery Lumumba est considéré au Congo comme le premier « héros national ». Il a en effet été assassiné par des responsables katangais avec l'assentiment de la sureté de l'État belge, puissance coloniale du Congo.

Félix Houphouët-Boigny (serait né Dia Houphouët le 18 octobre 1905 à N'Gokro (Yamoussoukro) selon la biographie officielle - mort le 7 décembre 1993), surnommé « le sage » ou même « Nanan Boigny » ou « Nanan Houphouet » ou encore « le Vieux » (au sens africain du terme), est le « père » de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

  

Boubacar Diallo Telli fut le 1er secrétaire général de l'OUA. Il mourut tragiquement des suites d'une "diète noire" dans un des sinistres camps crées par Ahmed Sékou Touré

Ahmed Sékou Touré est née le 9 janvier 1922, à Faranah (haute-Guinée) dans un milieu de commerçants Sarakolés. Son père Alfa Touré était boucher. Il est descendant de l'Almamy Samory Touré, empereur du mandingue qui mena une lutte farouche et armée contre le colonialisme. Célèbre pour ses techniques de combat, notamment celle de la terre brulée, il a été vaincu par les Français en 1898 déporté au Gabon ou il mourut en 1900.

Il meurt à Cleveland aux Etats-Unis le 26 Mars 1984 dans sa salle d’opération alors qu’il préparait une conférance de l’OUA (Organisation de l'unité Africaine) à Conakry la même année et qu’il avait entamé la reconstruction de la ville de Conakry afin d’accueillir cette organisation. (Les villas de L'OUA existent toujours au centre-ville de la capitale guinénne)

Le père fondateur de la Guinée Ahmed Sékou Touré repose au mausolée des héros prés de  l’Almamy Samory Toure, Alpha yaya Diallo, M’ballia Camara  et de son compagnon Saifoulaye Diallo.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×